L’outil historien du mois: Nagasaki Archive Interface: Géolocalisation de la Bombe A

nagasaki

Crédit image: U.S. National Archives

I. Qu’est-ce que la Nagasaki Archive Interface?

La Nagasaki Archive Interface (NAI) est un moyen de présenter intuitivement l’expérience de ceux qui se trouvaient à Nagasaki le 9 août 1945, les hibakusha, quand la ville fut la cible de la deuxième bombe atomique. Superposée sur l’application Google Earth (assurez-vous que vous avez le plugin approprié), NAI permet de situer sur une carte en relief de la ville des témoignages, des vidéos, des cartes, des images et autres concernant le bombardement atomique.

II. Une collaboration entre de multiples partenaires

Le projet NAI est sous la supervision éditoriale du Nagasaki Shimbun-sha, un journal de la ville. La réalisation du site et la recherche sont faites par une équipe de l’Université Métropolitaine de Tokyo sous la direction Hidenori Watanave. Y collaborent aussi le Musée de la Paix de Nagasaki (iconographie), l’Université du Texas à Austin (cartes) et l’Université de Nagasaki (données scientifiques).

III. Mémoire, persistance et message: Objectifs du projet NAI

L’objectif premier est de rendre accessible au public l’expérience vécue à Nagasaki, avant que les survivants déjà âgés disparaissent. Deuxièmement, il y a un objectif avoué de préserver la mémoire de l’attaque et de frapper l’imaginaire de façon viscérale, dans un optique ouvertement anti-armement nucléaire.

IV. Interaction avec NAI

En se déplaçant sur la sphère de Google Earth, les éléments en (I.) peuvent être affichés en employant les boutons appropriés. Cliquer sur un élément déroule alors une description longue, texte, image ou vidéo. Par exemple, il y a une entrevue avec le double survivant atomique Tsutomu Yamaguchi.

V. Utilisation historienne de NAI

Son orientation est principalement grand public, mais NAI peut être employée pour acquérir une perspective de terrain de l’arme atomique ou étudier la géographie humaine des expériences vécues sous le bombardement atomique.